Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections

Manifeste pour une mort précoce

20/12/2013

J'ai bientôt 50 ans. Mon père en a 90. Mon fils 10. Je me fais du souci. Les nouveaux médicaments avec lesquels nous cherchons à retarder notre mort sont désastreux. Les nouveaux vieux sont vraiment vieux. Ils sont si vieux que les cerveaux, programmés par l'évolution pour 30 ans de vie, sont déjà pourris comme du fromage dans les crânes de 100 ans - sous l'action des " E-quelque chose ", des produits toxiques et des produits antitoxiques.

Mes grands-parents ont tous perdu la tête vers 90 ans. Je me fais du souci pour mon père. Son cerveau fonctionne encore parfaitement, mis à part quelques rares hoquets. Que vaut-il mieux pour lui - casser sa pipe maintenant ou voir se décomposer son cerveau morceau par morceau ?

Je me fais du souci pour mon fils. Parce que si la science continue sur sa lancée, j'ai 95 % de chances de vivre plus de 100 ans. Et dans 20 ans, je végéterai en consommant des ressources et de l'énergie qui ne serviront pas à l'humanité et qui ne m'appartiennent pas. Un légume végétant dans un fauteuil roulant. Un oiseau muet sur la face sombre de la lune.
Combien de nature y a-t-il encore là-dedans ? La nature est cruelle, c'est certain. Mais est-ce que les nouvelles possibilités qui outrepassent sans bornes les règles imposées par la nature ne sont pas cruelles elles aussi ? Pourquoi devons-nous absolument nous arroger le droit de décider de notre vie et de la mort, de faire une différence entre deux types de cruauté ?

J'espère.

Je me fais du souci pour moi. Vais-je me rendre compte quand le moment est venu de me décider pour un type de cruauté contre l'autre ? Je ne veux pas laisser le poids de cette décision à mon fils.
La beauté réside dans l'œil du spectateur.
J'espère ne pas faire d'erreur. J'espère ne jamais être un poids pour les autres. J'espère toujours remarquer quand je deviendrai un poids. J'espère rester toujours dans la dignité.
Le monde appartient à la jeunesse !

Auteur: Patrick Tobler, Suisse

Ce texte et bien d'autres ont été écrits lors de la rencontre 2013 du Parlement des Jeunes de la Convention alpine (YPAC) à Sonthofen par un des membres du groupe " Folio ". L'ensemble du Folio peut être téléchargé gratuitement sur www.ypac.eu/past-ypacs/ypac-2013/folio.

Le Parlement des Jeunes de la Convention alpine (YPAC) a été créé en 2006 par le lycée 'Akademisches Gymnasium' d'Innsbruck, et a lieu chaque année dans un pays alpin différent. L'YPAC 2013, " Ma Ville des Alpes de l'avenir - Revendications de la jeunesse sur le développement durable des villes de l'Arc alpin dans le sens de la Convention alpine ", a été organisé par l'association " Ville des Alpes de l'Année ", la ville de Sonthofen (" Ville des Alpes 2005 ") et le lycée de Sonthofen, avec le soutien technique de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA).
Le Parlement des Jeunes a pu être organisé grâce au soutien généreux du programme européen " Jeunesse en action ", du ministère bavarois de l'Environnement et de la Santé, et du ministère fédéral allemand de l'Environnement.

Gap Chambéry Brig-Glis Sondrio Sonthofen Herisau Trento Bolzano Bad Reichenhall Bad Aussee Belluno Villach Maribor Annecy Idrija Lecco Chamonix Tolmin Tolmezzo karte_alpen.png

 

 

 

 
Outils personnels